Pau : Un commerçant utilise des images de vidéosurveillance pour lutter contre le vol

N. Carré

Depuis quelque temps, un commerçant de Pau a pris une initiative controversée pour lutter contre le vol dans sa supérette. Il affiche sur les vitrines de son magasin des images de clients, visages découverts, capturées par ses caméras de vidéosurveillance. Ces images montrent des individus qu’il accuse de vol.

Cette pratique, bien que destinée à dissuader les potentiels voleurs, est en réalité illégale. La loi française est claire sur ce point : il est interdit de diffuser des images de personnes sans leur consentement, et encore moins de les accuser publiquement sans procédure judiciaire.

Le gérant de la supérette, conscient de l’illégalité de son action, justifie son choix en affirmant qu’il s’agit pour lui de la seule méthode efficace pour se protéger des vols répétés. « C’est la seule façon de se préserver des vols, et je n’ai pas grand-chose pour me défendre », a-t-il déclaré.

Cependant, cette initiative soulève des questions importantes sur le respect des droits individuels et les limites de la légitime défense des commerçants face aux actes de délinquance.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION