Pau : Une quinquagénaire mise en examen pour avoir soutiré 500 000 euros à un septuagénaire

Droits réservés

Une quinquagénaire paloise, suspectée d’avoir profité d’un septuagénaire en lui soutirant 500 000 euros, a été mise en examen pour abus de faiblesse. Selon les enquêteurs de la police judiciaire de Pau, elle aurait perdu près de 100 000 euros dans un casino béarnais en quelques mois. La mise en cause, âgée de 52 ans, a demandé à sortir de prison mardi 21 mars et fait appel de sa détention provisoire.

L’histoire d’amour entre la quinquagénaire et le septuagénaire est au cœur de l’enquête. Les enquêteurs cherchent à déterminer si cette relation était trop lucrative pour la mise en cause. En effet, celle-ci a revendiqué la volonté de rembourser son donateur en jouant au casino. Cependant, les pertes enregistrées dans cet établissement semblent largement supérieures aux sommes qu’elle aurait pu récupérer pour rembourser sa dette.

L’information judiciaire pour abus de faiblesse et blanchiment a été ouverte il y a un an. La mise en examen risque désormais jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 375 000 euros d’amende. L’affaire continue d’être suivie de près par les enquêteurs, qui tentent de faire la lumière sur cette affaire d’abus de faiblesse présumé.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION