Gan : En raison de la hausse de l’énergie, la charcuterie Crouzeilles-Léris va fermer définitivement

Screen Google maps

En raison de la hausse du prix de l’énergie, la charcuterie Crouzeilles-Léris, située à Gan, va définitivement abaisser son rideau.

Alors qu’ils avaient une facture de 1 800 euros par mois, tout compris, celle-ci va passer à presque 12 000 euros.

Cet établissement, fondé en 1933, est l’un des rares fabricants d’andouille à l’ancienne, typique du Béarn.

Les gérants, qui voulaient continuer un ou deux ans de plus, se sont finalement résignés à tirer le rideau dès le mois de mai prochain.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

La Béarnaise se plie en quatre pour vous offrir un service gratuit d’informations et un outil numérique pour mettre en avant le tissu économique du térritoire Béarnais.

Pour le bon fonctionnement de notre association, nous sollicitons votre bienveillance en vous invitant à faire un don.