Gan : En raison de la hausse de l’énergie, la charcuterie Crouzeilles-Léris va fermer définitivement

Screen Google maps

En raison de la hausse du prix de l’énergie, la charcuterie Crouzeilles-Léris, située à Gan, va définitivement abaisser son rideau.

Alors qu’ils avaient une facture de 1 800 euros par mois, tout compris, celle-ci va passer à presque 12 000 euros.

Cet établissement, fondé en 1933, est l’un des rares fabricants d’andouille à l’ancienne, typique du Béarn.

Les gérants, qui voulaient continuer un ou deux ans de plus, se sont finalement résignés à tirer le rideau dès le mois de mai prochain.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION