La mouche à tête orange fait son retour dans les Pyrénées plus de 180 ans après sa disparition

Mouche gypaètes

Le Parc national des Pyrénées a récemment annoncé sur sa page Facebook qu’un garde-moniteur a pu observer, en février dernier, des mouches « gypaètes » sur un cadavre de sanglier dans la neige, à 1 700 m d’altitude.

Considérée comme éteinte depuis 1836, cette espèce de mouche, reconnaissable grâce à sa tête orange vif, n’a été redécouverte en Espagne qu’en 2010.

Extrêmement rares, les observations sont d’autant plus importantes pour la connaissance de l’espèce. C’est pour cela que si vous observez cette mouche, merci de la photographier, la localiser (dater l’observation), et de transmettre ces informations à M. Laurent Pelozuelo : laurent.pelozuelo@univ-tlse3.fr.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

La Béarnaise se plie en quatre pour vous offrir un service gratuit d’informations et un outil numérique pour mettre en avant le tissu économique du térritoire Béarnais.

Pour le bon fonctionnement de notre association, nous sollicitons votre bienveillance en vous invitant à faire un don.