Double assassinat à Pouyastruc : Trois semaines après, le suspect est toujours introuvable

Police Nationale

Trois semaines après l’assassinat de deux enseignants dans les Hautes-Pyrénées, le principal suspect est toujours activement recherché.

Malgré que les gendarmes aient multiplié les pistes, notamment en Aragon, près de Jaca au col de Puerto de Oroel, où a été retrouvée sa moto au lendemain du drame, Cédric Tauleygne reste toujours introuvable.

Deux hypothèses semblent encore ouvertes. Le suspect a-t-il pu s’enfuir malgré le dispositif mis en place par les gendarmes en France et la Guardia Civil en Espagne ? Ou bien a-t-il mis fin à ses jours dans ce coin d’Aragon isolé et montagneux ?

Le jour du meurtre, un collègue, ouvrier à l’usine Safran à Bordes, aurait appelé Cédric Tauleygne s’inquiétant de ne pas le voir au travail. Ce dernier lui aurait précisé qu’il était en arrêt maladie. D’après le procureur de la République des Hautes-Pyrénées, « Tout laisse à penser que l’homme, depuis peu séparé avec Aurélie Pardon, aurait tout préparé.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION