Pays Basque : L’alerte intrusion à Saint-Pierre-d’Irube, finalement un gros malentendu

mediabask.eus

À la suite de l’alerte intrusion de jeudi dans le collège Aturri de Saint-Pierre-d’Irube, alors que les élèves sont restés environ 5 heures confinés, le parquet de Bayonne a écarté toute hypothèse criminelle.

Le procureur a précisé que les personnes désignées par plusieurs témoins, soi-disant entrées dans l’établissement scolaire, qui ont d’ailleurs été aperçues en train de prier sur le parking, sont en fait de simples ouvriers. Ces derniers ont en effet stationné leur véhicule, pratiqué leur prière matinale, avant de se rendre sur leur chantier de travail en covoiturage.

Les trois personnes n’ont également aucun antécédent judiciaire et sont inconnues des services spécialisés en charge du renseignement. Pour terminer, aucune d’entre elles n’a pénétré de manière illicite dans l’établissement scolaire, contrairement à ce que laissaient entendre les témoins.

Partager cet article

Share on facebook
Share on twitter
Share on email

Vous souhaitez être mis au courant plus facilement de l'actualité en Béarn ?

Notre rédaction vous propose de suivre toute l’actualité grâce à notre Newsletter !