Grippe aviaire : Les éleveurs des Pyrénées-Atlantiques toujours pas indemnisés

La béarnaise

Alors que les éleveurs des Pyrénées-Atlantiques peuvent réinstaller leurs volailles depuis la mi-mai, leur situation financière reste tout de même difficile.

Cinq mois après l’épidémie de grippe aviaire, les agriculteurs attendent toujours de recevoir les indemnités promises par l’Etat.

Sans nouvelles de la chambre d’Agriculture des Pyrénées-Atlantiques, les éleveurs restent dans l’attente et commencent à tirer la sonnette d’alarme du côté financier auquel ils sont en grande difficulté.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

La Béarnaise se plie en quatre pour vous offrir un service gratuit d’informations et un outil numérique pour mettre en avant le tissu économique du térritoire Béarnais.

Pour le bon fonctionnement de notre association, nous sollicitons votre bienveillance en vous invitant à faire un don.