Pau : Environ 400 personnes devant la préfecture pour défendre des langues régionales

Environ 400 personnes dont de nombreux élus se sont rassemblés ce samedi matin devant la préfecture de Pau pour défendre les langues régionales.

Les acteurs de la langue occitane et de la culture gasconne en Béarn sont en effet en colère suite à la censure partielle par le Conseil constitutionnel de la loi Molac, ciblant notamment les signes diacritiques et l’enseignement immersif en langue régionale.

Dans ces conditions, les manifestants craignent au fil du temps à la disparition de l’occitan ainsi que toutes les autres langues régionales et demandent la révision de l’article 2 de la Constitution, pour assurer la pérennité des écoles telles que nos Calandretas.

À noter que 15 000 personnes sont attendu ce samedi après-midi chez nos voisins Bayonnais pour une nouvelle manifestation.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

La Béarnaise se plie en quatre pour vous offrir un service gratuit d’informations et un outil numérique pour mettre en avant le tissu économique du térritoire Béarnais.

Pour le bon fonctionnement de notre association, nous sollicitons votre bienveillance en vous invitant à faire un don.