Pyrénées-Atlantiques : Un gendarme condamné après avoir placé sa femme sous surveillance téléphonique

Droits Réservés

Un gendarme des Pyrénées-Atlantiques a été condamné au début du mois d’octobre pour faux en écriture et usage de faux en écriture. Il a ainsi abusé de ces pouvoirs d’enquêteur judiciaire pour faire surveiller sa femme qu’il pensait infidèle.

Le condamné a en effet rédigé des réquisitions de surveillance téléphonique. Ces réquisitions qui doivent normalement être demandées et rédigées par un magistrat du Parquet.

Le parquet de Pau a fait le choix de procéder à une sanction rapide et discrète en engageant un plaider coupable immédiat, dès la sortie de la garde à vue. Le gendarme a donc entièrement reconnu les faits et a été condamné à trois mois de prison avec sursis. Il va aussi faire l’objet de sanction disciplinaire interne de la part de sa hiérarchie.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

AUTOUR DE MOI

Votre annuaire de professionnels

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

AUTOUR DE MOI

Votre annuaire de professionnels

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

La Béarnaise se plie en quatre pour vous offrir un service gratuit d’informations et un outil numérique pour mettre en avant le tissu économique du térritoire Béarnais.

Pour le bon fonctionnement de notre association, nous sollicitons votre bienveillance en vous invitant à faire un don.