Pyrénées-Atlantiques : La « Loi Montagne » fait son retour le 1er novembre avec quelques améliorations

Droits Réservés

À compter du 1er novembre, la « loi Montagne » va faire son retour avec les équipements hivernaux qui seront à nouveau obligatoires pour rouler dans les zones montagneuses.

28 communes des Pyrénées-Atlantiques sont toujours concernées : Accous, Alçay­Alçabéhéty-Sunharette, Arette, Arnéguy, Aussurucq, Béhorléguy, Béost, Bielle, Bilhères, Borce, Cette­Eygun, Eaux­Bonnes, Estérençuby, Etsaut, Gère­-Bélesten, Lacarry­Arhan-Charitte­de-haut, Lanne-en­Barétous, Larrau, Laruns, Lecumberry, Lées­Athas, Lescun, Mendive, Osse-en­Aspe, Saint-Michel, Sainte-Engrâce, Uhart-Cize et Urdos.

Tout véhicule se déplaçant dans cette zone exposée aux risques hivernaux doit être équipé de pneus hiver ou de chaînes.

Cette nouvelle loi, mise à l’essai l’hiver dernier, n’avait pas reçu la majorité de satisfait en Béarn. Plusieurs élus avaient d’ailleurs demandé à revoir la copie de la zone concernée par l’obligation. La préfecture, en concertation avec les élus concernés, a effectué quelques modifications. Seules les routes qui sont à plus de 1 000 mètres d’altitude seront concernées.

Chacune des zones concernées sera bientôt encadrée par deux nouveaux panneaux qui indiqueront les entrées et sorties de zones où il faut être équipé.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION