Inauguration du Foirail : La police entre chez des particuliers et confisque des pancartes

Droits Réservés

Alors que l’inauguration du Foirail a eu lieu ce vendredi matin à Pau, un couple de riverains a accroché “des pancartes” aux fenêtres de leur appartement.

Sur ces pancartes était écrit “Je veux pouvoir partir en retraite avant l’effondrement climatique” et “Tout va bien dans le meilleur des mondes”.

Sous la menace de la police, les affiches ont dû être retirées avant l’arrivée d’Emmanuel Macron. La police est en effet montée jusqu’à l’appartement pour confisquer les pancartes.

D’après le couple, les forces de l’ordre sont montées équipées d’un bélier et ont menacé d’enfoncer la porte. Les policiers seraient restés dans le logement jusqu’à l’arrivée du convoi présidentiel.

Le directeur départemental de la sécurité publique explique que cette intervention des policiers était dans le cadre du périmètre de protection établi par arrêté préfectoral.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

Vous avez une activité professionnelle ou associative sur le territoire Béarnais ?

Merci de vous inscrire.

PARTAGER SON ACTU

Vous avez une information à partager en Béarn ?

Vous avez un évènement local à communiquer, ou vous souhaitez nous avertir d’un fait ?

Laissez-nous votre message !

Vous souhaitez être mis au courant plus facilement de l'actualité en Béarn ?

Notre rédaction vous propose de suivre toute l’actualité grâce à notre Newsletter !