Lahontan : Les salariés de la FIPSO choqués par cette affaire

Presslib

Une opération de gendarmerie a été menée jeudi dernier à Lahontan visant un sous-traitant de l’abattoir de la FIPSO soupçonné de travail dissimulé.

Les 300 salariés ont été choqués par l’ampleur du déploiement des forces de l’ordre devant tous les accès et à l’intérieur de l’usine, ainsi que de voir arrachés à leurs postes de travail leurs collègues du sous-traitant Continental-Désoss.

Concernant l’enquête, le parquet de Pau est intervenu pour de l’emploi illégal dans les murs de la FIPSO. Quinze hommes qui travaillaient au désossage ont été contrôlés. Dix sont des étrangers en situation irrégulière, et non déclarés.

La FIPSO n’est pour le moment pas mis en cause, puisque ces hommes étaient recrutés et payés par un sous-traitant de sous-traitant qui, en fait, est la même personne.

Partager cet article

NOTRE SÉLECTION

De quoi avez-vous besoin en Béarn ?

Vous avez une activité professionnelle ou associative sur le territoire Béarnais ?

Merci de vous inscrire.

PARTAGER SON ACTU

Vous avez une information à partager en Béarn ?

Vous avez un évènement local à communiquer, ou vous souhaitez nous avertir d’un fait ?

Laissez-nous votre message !

Vous souhaitez être mis au courant plus facilement de l'actualité en Béarn ?

Notre rédaction vous propose de suivre toute l’actualité grâce à notre Newsletter !